Mont-Goulin I gagne le derby et prend la 4e place!

Victoire 3-0, sans discussion, contre Prilly II

Mont-Goulin I - Prilly II     3-0 (1-0)

Buts (assists): 41e Hafiz Arabzadeh (Marin Kordic) 1-0, 66e Hafiz Arabzadeh (Gianni D’Anna) 2-0, 70e Pierre-Adrien Lagrange (Damian Monnier) 3-0.

Compo: Gianni D’Anna - Jonathan Jaquier (71e Luca Mancini) - Cristian Labate (71e Nasseem Albutra), Joël Berney, Damien Cornice - Marin Kordic - Hafiz Arabzadeh, José Navarrete, Davide Roxo (69e Pierre-Adrien Lagrange), Ricardo Mendes - Damian Monnier (71e Raphael Maestre).

Absents: Nicola Bruno (suspendu), Matthieu Le Pogam (Mt Goulin II), Benito Sauteur (privé), Basile Millius (privé), Olivier Mbiyavanga (Mt Goulin II), Hichem Bendjoudi (Mt Goulin II), Micael Ferreira (privé), Frédéric Benitez (vacances), Carly Nsungani (blessé), Djino Balu (blessé), Damien Vauthier (armée)

Occasions de buts: 7-0 (2-0)

Dimanche 1er octobre - Timide offensivement après 5 matches (4 buts marqués), Mont-Goulin semble avoir connu un déclic bienvenu: 5 buts contre Froideville et surtout 3 buts contre Prilly! Et surtout MTG continue de proposer une défensive de fer: 2 buts encaissés en 7 parties pour une moyenne quasi historique de 0,29 but encaissé par match. Moyenne qu’il s’agira de ne pas trop augmenter quand il s’agira d’affronter 3 équipes du Top 5 dans la dernière quinzaine d’octobre.

La victoire contre Prilly II avait un goût assez savoureux. Pour plusieurs raisons: bien sûr il est toujours agréable de gagner le derby, mais il s’agissait surtout d’éloigner un sérieux candidat aux premières places (Prilly était 2e la saison passée) et de s’installer pour la première fois de la saison dans le quatuor de tête… avec seulement 3 points de retard sur le potentiel finaliste Assens II.

Mont-Goulin a disputé sa meilleure partie de la saison contre Prilly, avec un gardien (Gianni D’Anna) très peu mis à contribution et quelques jolis mouvements offensifs. Au final 7 occasions nettes de marquer pour Mont-Goulin, dont un penalty manqué. Une spécialité maison (le fait de rater) depuis 2 saisons.



Retour la page d'accueil